Frais d’expédition offerts dès 39€ de commande, expédition le jour même pour toute commande passée avant 16h.

Frais d’expédition offerts dès 39€ de commande, expédition le jour même pour toute commande passée avant 16h.

Fucus algue iode

Dossier Iode

Radioactivité et prise d’iode : 

Nos questions à Christian Roche, médecin.

mer iode

Qu’est-ce que l’iode ?

L’iode (ou l’iodure de potassium) stable est un oligo-élément naturel absolument nécessaire à la santé. Il entre dans la composition d’hormones fabriquées par la glande thyroïde, située sur le devant du cou, qui fixe l’iode inhalé ou ingéré.

Il ne faut toutefois pas faire d’amalgame entre les pastilles d’iode stable, très dosées (65mg (milligrammes)), utiles en cas d’accident nucléaire avéré, et un apport journalier d’iode pour combler les besoins de notre organisme (150ug (microgrammes)) par jour.

 

A quoi sert la prise d’iode en cas d’accident nucléaire ?

En cas d’accident nucléaire, des substances radioactives sont rejetées dans l’atmosphère. Certaines sont très actives, comme l’iode radioactif.

Fixé sur la thyroïde, l’iode radioacatif va pouvoir altérer les cellules et ainsi augmenter le risque de développement de cancers thyroïdiens.

Il existe une protection simple et efficace permettant d’éviter que la thyroïde ne fixe l’iode radioactif : la saturer (un peu comme une éponge) par une prise d’iode stable (non radioactif). L’iode radioactif sera dans ce cas éliminé naturellement par les urines. 

L’administration de comprimés d’iode stable est d’autant plus efficace qu’elle a lieu dans les 2h avant ou dans les 6h après la contamination. Elle réduit l’irradiation de :

  • 98 %, si prise de comprimés d’iode dans les 2h précédent l’exposition
  • 90 %, si prise de comprimés d’iode au moment de l’exposition
  • 50 %, si prise de comprimés d’iode dans les 6h après l’exposition

L’apport conseillé est de 50 à 100 mg (milligrammes). d’iode stable, ce qui représente une dose très élevée en rapport aux recommandations normales nutritionnelles (150 μg (microgrammes)/j. ). Cette dose très supérieure aux apports recommandés doit être prise uniquement en cas d’accident nucléaire avéré.

Pour des comprimés d’iodure de potassium dosés à 65mg, les recommandations sont les suivantes :

  • 2 comprimés pour les adultes, y compris les femmes enceinte et les jeunes de plus de 12 ans.
  • 1 comprimé pour les enfants de 3 à 12 ans
  • ½ comprimé pour les enfants de 1 mois à 3 ans
  • ¼ de comprimé pour les bébés jusqu’à 1 mois.

Les comprimés sont à avaler avec un verre d’eau ou à dissoudre dans une boisson.

Est-il utile de prendre de l’iode de manière préventive ?

Vous l’avez compris, les comprimés d’iode stable dosés à 65mg ont un effet bénéfique seulement lorsqu’ils sont ingérés juste avant ou peu après un accident nucléaire avéré. Il n’est donc pas recommandé de prendre des comprimés d’iode préventivement : non seulement c’est inutile, mais il faut également garder à l’esprit qu’un apport d’iode trop important peut provoquer des effets indésirables et entraîner des dysfonctionnements de la thyroïde.

En revanche, il peut être intéressant de compléter son alimentation en Iode, en respectant les recommandations suivantes:

Les besoins quotidiens en iode sont évalués à 100 – 150 μg, mais ils varient en fonction de l’âge :

  • Enfant 50 – 100 μg (microgrammes)/j
  • Femme 100 – 120 μg (microgrammes)/j
  • Femme enceinte : 125 – 200 μg (microgrammes)/j
  • Homme 150 μg (microgrammes)/j

 

Pourquoi est-il important de combler un déficit en iode ?

  1. L’iode radioactif est susceptible de provoquer un cancer de la thyroïde lorsqu’il est absorbé par l’organisme, et ce risque augmente en cas déficit en iode, car la thyroïde possède dès lors une plus grande avidité pour ce composé. De plus, les déficits en iode accentueraient notre sensibilité aux polluants, et bien entendus aux radiations. De manière plus générale, avoir un apport d’iode suffisant permet d’optimiser le fonctionnement de l’organisme.

 

  1. Par rapport à la radioactivité, il faut comprendre que l’un des problèmes majeurs concerne l’accumulation des particules radioactives qui créent des effets non immédiats. Il est habituel d’entendre que les très petites doses de radiations sont sans danger pour notre santé. Pourtant, le problème du nucléaire est que la radioactivité « absorbée » par notre organisme reste « gravée » dans celui-ci. Il se créait donc un « cumul » des expositions passées et futures : radioactivité naturelle, examens médicaux, voyages en avion, petits et grands accidents tels que Tchernobyl…

 

La somme de petites doses (considérées individuellement comme négligeables) ne l’est plus à cause de cet effet cumulatif, et peut au fur et à mesure de l’accumulation, développer une action néfaste sur notre santé.

Il est donc intéressant :

  • De compléter son alimentation en Iode pour ne pas être en déficit.
  • De protéger ses cellules contre le stress oxydatif.
  • De détoxifier son organisme.

Notre produit FUCUPROTECT est composé de Fucus, l’algue la plus riche en Iode. Il couvre 100% des apports journaliers recommandés.

Il est également riche en zinc et en sélénium, pour une action détox importante.

  • Rigueur scientifique 

Chaque ingrédient a été minutieusement choisi et dosé sur la base des études scientifiques internationalesles plus rigoureuses et les plus récentes : vous obtenez ainsi la meilleure formulation possible.

  • Pureté des ingrédients 

Chaque actif végétal provient de sources locales préservées et rigoureusement contrôlées. Ils sont exempts d’OGM et de tout élément toxique lié à l’utilisation de pesticides. Vous obtenez ainsi un produit naturel sûr, qui respecte la biodiversité et les économies locales.

  • Qualité des modes de fabrication 

Les plantes que nous utilisons sont cultivées de manière traditionnelle et récoltées à la main par les populations locales. Les techniques d’extraction innovantes que nous utilisons protègent les qualités nutritionnelles de leurs actifs. 

Vous profitez ainsi des bienfaits d’un supplément nutritionnel 100% naturel, pur et parfaitement assimilable par l’organisme.

Les contre indications sont l’hypersensibilité à l’iode. De manière générale, les compléments alimentaires qui n’ont pas fait l’objet d’études spécifiques pour les femmes enceintes ou allaitantes son déconseillés durant la grossesse et l’allaitementDemandez conseil à votre médecin.

 Pour les enfants, il convient de donner 1 gélule par jour, qui peut être ouverte et mélangée à l’alimentation.

FUCUPROTECT

Pour un apport optimal en:

✔︎ Iode

✔︎ Zinc

✔︎ Sélénium

Boîte de 90 gélules – 27,50

Comment savoir si je manque d’Iode ?

En France, l’apport alimentaire moyen varie entre 60 et 100 μg/j, ce qui peut être jugé insuffisant. Il n’existe plus de véritable carence, mais des déficiences en iode.

Il est conseillé d’évaluer son déficit en iode, par exemple avec un bilan urinaire ou sanguin (iodurie et iodémie) permettant de se situer par rapport aux valeurs standard de références.

Repérer les signes d'un manque d'Iode

  • une boule qui grossit dans le cou
  • une prise de poids soudaine, alors que vous n’avez rien changé dans votre mode de vie
  • de la fatigue, de la faiblesse, un manque d’énergie, surtout le matin
  • une perte de cheveux
  • une peau sèche
  • une frilosité, surtout au réveil
  • un rythme cardiaque ralenti, une tendance à s’évanouir
  • des problèmes d’apprentissage et de mémoire
  • des règles abondantes et irrégulières

 

Ces symptômes ne sont pas spécifiques et il est important de demander conseil à votre médecin en cas de doute.